Comment garder ses collaborateurs au top?

Dans une société où les attentes des salariés évoluent, les entreprises dépassées par cette évolution se confrontent au risque d’augmentation de leurs taux de turn-over. Effectivement; la question de la flexibilité et de l’adaptation n’incombe plus seulement au candidat de l’offre d’emploi mais de l’entreprise d’accueil elle-même… Aujourd’hui les entreprises se doivent d’être tout autant attrayantes pour le salarié pour pouvoir le garder satisfait et heureux à son poste. Finie l’époque du métro-boulot- dodo, le bonheur au travail se travaille 🥸 !

Les possibilités d'évolution comme facteur de motivation

L’une des principales motivations des collaborateurs (après le salaire  💸💸) c’est les possibilités d’évolution. Les évolutions fonctionnent souvent en accord avec une montée en compétences. En effet, si vos collaborateurs ne font que reproduire les mêmes missions confiées à leur arrivée, ils montreront sans doute à un moment ou un autre des signes de lassitude, et de désengagement envers leurs postes. Aujourd’hui, les profils dis  « carriéristes » envisagent leurs parcours professionnels comme l’un des principaux objectifs de vie et font du travail leur plus grande valeur.

Si l’on va du côté des jeunes diplômés, ils souhaitent aujourd’hui s’épanouir, apprendre, être challengés. L’ambition des plus anciennes générations est toujours là mais avec, en plus,  en ligne de mire, la cohérence entre leurs études et leurs projets professionnels qu’ils voient évoluer.

La formation l’une des plus grandes clés de l’engagement au travail

En effet, la formation professionnelle est devenue une priorité pour 68% des dirigeants en 2021 (rapport Workplace Learning LinkedIn). Chiffres logiques puisque la pandémie a pu mettre en avant les possibles retards en digitalisation de certaines entreprises et a laissé le temps à d’autres de rattraper  leurs retards 💁🏻‍♀️.

Un recherche effectuée par l’institut de sondage Gallup, cité au début de cet article, a hiérarchisé les besoins des collaborateurs en s’inspirant des travaux réalisés par Maslow. Ainsi si l’on reconstitue sa fameuse pyramide nous pouvons retrouver :

Le besoin de progression, c’est de la formation. Ainsi, l’entreprise qui s’engage dans une démarche de formation favorise la montée en compétences.  Elle apporte alors une réponse au besoin de développement professionnel des individus.

La formation en entreprise contribue donc à engager le personnel sur la durée, et ainsi de suite.

Les formations qui accompagnent à la digitalisation sont les formations les plus demandées après celles en langue. D’autant plus que la transformation digitale est une problématique majeure pour les entreprises à l’heure actuelle : elle détermine la capacité de chaque organisation à rester compétitive sur un marché concurrentiel et en perpétuelle évolution.

En tant que responsable des ressources humaines et de l’engagement de vos collaborateurs, vous êtes également le garant de ce besoin de rester à jour vis à vis de l’évolution numérique 💁🏻‍♀️.